La St-Valentin est la fête de l'amour ! Mais d'où vient donc cette tradition ?

La St-Valentin est célébré le 14 février de chaque année. Les amoureux sont fêtés depuis très longtemps. La mi-février correspond au printemps qui arrive, à la sève qui monte... Et donc, à la fertilité et à la parade amoureuse.

Le nom de "Valentin" a des origines païennes. Les paysans français du Moyen-âge prononçaient le "G" comme un "V". Le nom d'origine étant "galantine", son dérivé galant signifiant un jeune homme impétueux connu pour ses "affaires d'amour", la transition à valentine était facile.

Avant même Valentin, il existait une fête païenne célébrée à la mi-février : Les Lupercales romaines. La Saint-Valentin des Romains était les Lupercales, fêtes de la fécondité des bergers et des troupeaux. Les Romains célébraient la fête de Lupercalia, en l'honneur du dieu Lupercus, protecteur des troupeaux et des récoltes, le 15 février. Des boucs et des chèvres étaient sacrifiés.

Les jeunes hommes à demi nu, enduits du sang des animaux, couraient ensuite dans la ville, buvant et riant, tout en fouettant sans violence les jeunes femmes qu'ils croisaient avec des lambeaux de peau des animaux sacrifiés. Ce rite avait pour but qu'elles soient fertiles et puissent avoir un accouchement sans douleur. Les Romains adoraient les jeux de hasard.

À la veille du début du festival, les jeunes femmes déposaient leur nom dans une jarre de céramique. Avant le banquet des Lupercales, les jeunes hommes pigeaient le nom de la jeune fille qui leur tiendrait compagnie durant le banquet. Pendant ces festivités, on chantait et on dansait pour s’attirer la grâce du dieu. Les jeunes hommes portaient le nom choisi sur leur manche de chemise pendant la semaine. Ils étaient censés se fréquenter toute l'année... parfois les couples tombaient amoureux et se mariaient.

Cet événement a été interdit par le pape parce que cela représentait une honte pour la femme. Le pape a choisi Valentin comme messager de l’amour et le jour de sa fête (14 février) lui a semblé juste pour célébrer les coeurs amoureux.

Le dicton "wear your heart on your sleeve", (porter son coeur sur sa manche) soit de ne pas pouvoir cacher ses sentiments, vient de cette tradition. En 496, le pape interdit cette fête peu respectueuse pour les femmes. Il choisit alors Valentin comme patron des amoureux et décrète le 14 février jour de sa fête. Il y a beaucoup de rites associés à la Saint-Valentin qui sont disparus. Au Moyen Âge, on appelait "Valentin" le cavalier que chaque fille choisissait pour l'accompagner lors de sorties. Le cavalier devait faire un cadeau à la fille.

Dans l'Antiquité grecque : à cette période, les jeunes filles arboraient un crocus jaune pour signaler aux jeunes gens qu'elles étaient un cœur à prendre. Depuis l'Antiquité, un coeur rouge est un symbole de fidélité.

Dans la mythologie romaine : c'est Cupidon, fils de Vénus, qui mène la danse de l'amour en transperçant les coeurs de ses flèches. Cupido, en latin, veut dire désir.

Au Ve siècle : le pape Gelase Ier évince les Lupercales et impose de fêter Saint Valentin (du latin valens : valide, plein de vigueur), qui maria les amoureux en cachette du pouvoir romain et, prisonnier, faisait passer de mots doux à sa bien-aimée.

Voilà d'où vient la tradition des cartes d'amoureux. De nos jours, plus d'un milliard de cartes sont échangées à cette occasion !

Si vous signez votre carte avec des petites croix pour dire 1 000 baisers, sachez que cette tradition remonte au début du catholicisme : la croix symbolisait la foi. Quand on signait avec une croix, il fallait embrasser la croix... voilà comment, de la croix, on passe aux baisers !

Au Moyen Age : la superstition qui suit, avait cours dans toute l'Europe et personne n'y faisait vraiment attention, sauf les jeunes filles qui cherchaient un mari; elles s'en remettaient au hasard ou à la chance pour trouver leur Valentin, leur bien-aimé. Les oiseaux étaient les messagers du printemps et de l'amour.

Elles se basaient sur le premier oiseau qu'elles voyaient en sortant de la maison au matin de la Saint-Valentin : celui-ci lui dévoilait le genre de mari qu'elle trouverait.


Si la jeune fille voyait :

  • Un rouge-gorge, elle épouserait un marin.

  • Un moineau, elle ferait un mariage heureux avec un homme peu fortuné.

  • Un chardonneret, elle épouserait un homme riche.

  • Un carouge : un ministre du culte ou un homme très pieux.

  • Une colombe : un homme au grand coeur.

  • Une fauvette : un homme riche.

  • Un faucon : un soldat, un guerrier ou, à tout le moins, un homme brave.

  • Un gros-bec : un homme qui critique ou qui a un mauvais caractère.

  • Un merle : un marin.

  • Un hibou : un homme qui ne vivra pas longtemps.

  • Un geai bleu : un homme heureux.

  • Un pic : aucun homme; la jeune femme ne se mariera jamais.

Le 14 février, quand la femme avait des vues sur un homme, elle laissait tomber son mouchoir de dentelle... Dentelle vient du latin laqueare, qui veut dire "attraper". Ce mouchoir de dentelle servait à attraper le cœur du bien-aimé.

Très important dans le code amoureux, le langage des fleurs. Et surtout des roses, fleur préférée de Vénus et d'Aphrodite.

  • La rose rouge signifie amour, comme force des sentiments.

  • La rose rose est le symbole de l'amour comme secret, charme et douceur.

  • La rose jaune veut dire : "Je vous aime mais ne sais pas si c'est réciproque".

  • La rose moussue fait référence à la confession d'amour.

  • Et parmi tant d'autres plantes et fleurs, le lierre accompagné de fleurs blanches et rouges signifie "Veux-tu m'épouser ?".

Derniers conseils infaillibles pour trouver l'âme soeur : le premier prénom entendu ou lu dans le journal dans la journée du 14 février est le présage d'une rencontre d'amour avec le ou la prénommée dans l'année !

 

 

La Saint-Valentin, fête de l’amour, a commencé par des événements dramatiques.

Qui était Valentin ?

La légende dit que Valentin était un prêtre romain qui fut décapité en 273 avant d'être enterré le long de la Via Flaminia à Rome. Vers 270 av. J.C., Rome participait dans des campagnes militaires sanglantes et impopulaires. L'empereur romain Claude II avait de la difficulté à recruter des soldats pour les légions romaines. Les hommes préféraient rester aux côtés de leurs femmes et de leurs fiancées plutôt que de risquer leur vie au combat. Furieux, Claude le Cruel, ainsi appelé, décida d'interdire les mariages et les fiançailles sur tout son territoire. Les couples qui désiraient s’épouser devaient donc trouver quelqu’un qui accepterait de les unir dans les liens du mariage. Or, un prêtre chrétien du nom de Valentin avait accepté de sacrer les unions malgré les ordres de l'empereur.

Lorsque l'empereur apprit l'existence de ces cérémonies, il fit arrêter le père Valentin et ordonna de l'exécuter le 14 février, veille de la fête de l'amour dans la Rome antique. Après un an d'emprisonnement, l’empereur tenta de convaincre Valentin de se convertir aux dieux romains mais ce dernier refusa de se plier à la volonté de l'empereur Claude. Il fut donc condamné à mort, battu et finalement décapité un 14 février 269. En souvenir de son sacrifice pour l'amour, Valentin fut canonisé, et l
e 14 février lui fut donc dédié. Dans la Grèce antique, cette journée était consacrée aux dieux des femmes et du mariage.

Pendant son incarcération, le geôlier de Valentin, Asterius qui avait une fille aveugle prétend que le prêtre Valentin a guéri sa fille de sa cécité. Cette dernière prit soin de Valentin pendant sa détention et on dit qu'avant d'être exécuté, il lui envoya un message pour la remercier. Sur le papier, il avait écrit : " Merci. Ton Valentin ". Est-ce pour cela que l'on dit que l'amour est aveugle et qu'il fait perdre la tête ?

C'est de cette missive que serait née la tradition d'envoyer des messages à l'occasion de la Saint-Valentin. D’après la légende, un amandier rose, symbole de l'amour éternel, a été planté au pied de sa tombe. Austerius et sa famille furent également exécutés par l'empereur pour s'être convertis au christianisme.

Il existe un autre Valentin, évêque de Terni (Ombrie), qui est fêté le même jour et avec lequel le premier est souvent confondu. Il est généralement considéré comme le patron des amoureux car sa fête correspond symboliquement à la date où commence l'accouplement des oiseaux et qui marque le début du réveil de la Nature. Cette période correspond à l'ancienne fête des Brandons qui marquait les retrouvailles des jeunes gens après l'hiver.

Le crocus jaune est son emblème et si une jeune fille le porte à son corsage en ce jour, elle peut espérer rencontrer l'homme de sa vie. 

Du latin cupido qui signifie « Désir ». Dans la mythologie romaine, Cupidon est représenté sous la forme d'un jeune enfant peu vêtu, muni d'un arc et d'une flèche. On croit que, lorsqu'une de ses flèches vous touche, vous tombez follement amoureux de la première personne que vous rencontrez.

Dans la mythologie romaine :

Cupidon est le fils de Vénus, déesse de l'Amour. Il est surtout connu pour être le beau et jeune dieu qui tomba amoureux de la belle Psyché. Cette histoire est racontée dans les Métamorphoses. Jalouse de la beauté de Psyché, Vénus, déesse de l'Amour, ordonna à son fils Cupidon de rendre Psyché amoureuse de l'homme le plus laid sur la terre.

Heureusement pour Psyché, ce fut Cupidon qui tomba amoureux d'elle ! Il l'emmena dans un palais reculé où il lui rendait visite chaque nuit, sans qu'elle puisse le voir ou le reconnaître. Bien que Cupidon lui eût interdit de voir son visage, Psyché alluma une lampe une nuit pour le voir pendant qu'il dormait. Cupidon l'abandonna parce qu'elle lui avait désobéi, et Psyché se mit à errer misérablement à sa recherche. Après bien des déboires, elle retrouva Cupidon et fut rendue immortelle par Jupiter, roi des dieux.

Dans la mythologie grecque :

Eros est le dieu de l'Amour et équivalent du dieu romain Cupidon. On le considérait comme une des forces primordiales de la nature, fils de Chaos, incarnation de l'harmonie et de la puissance créatrice dans l'univers. Sa mère est Aphrodite la déesse de l'Amour.

Éros était représenté en jeune homme mince et beau, les yeux souvent bandés pour indiquer l'aveuglement de l'amour. Il portait parfois une fleur, mais plus souvent un arc, avec lequel il envoyait des flèches d'argent, pointes de désir dans le cœur des dieux et des hommes.

Dans d'autres récits, Cupidon est un gamin facétieux qui blesse sans distinction les dieux et les hommes avec ses flèches, qui les rendent amoureux.


 


La coutume de s’écrire à cette occasion est très ancienne. Depuis quelques décennies, on s’envoie des cartes. Elles sont illustrées de coeurs rouges symboliques, d’amoureux, de Cupidon avec son arc et ses flèches. Certaines sont très sophistiquées, décorées avec des rubans de papier, de plumes, de dentelles, de galons et des noeuds, elles peuvent être parfumées. Les messages écrits se surpassent en lyrisme plus ou moins poétique et en voeux d’amour éternel.


Des chocolats, des gâteaux, des gaufres, des bonbons, des biscuits, des boîtes… en forme de coeur… des coeurs imprimés sur des rubans, des coeurs par ci, des coeurs par là… Des cœurs partout !

Mais d’où viennent tous ces cœurs ?

Les Romains croyaient que l'âme était contenue dans le coeur. On pensait que l'organe de l'amour était… le foie Mais le coeur a toujours eu un lien étroit avec les sentiments amoureux. On sait que c'est lui qui bat à tout rompre lorsque l’on voit l'être aimé ! C'est peut-être là que tout a commencé. Pourtant, les scientifiques pensent que les émotions commencent dans notre cerveau, une partie appelée le thalamus… Les coeurs de couleur rouge sont synonymes d'amour fidèle depuis l'Antiquité.



La rose était la fleur préférée de Vénus, déesse romaine de l'amour. Mais chaque couleur a un sens.

  • Rose rouge : amour, force des sentiments
  • Roses sans épines : début d'attachement
  • Rose orange : passion
  • Rose rose : amour secret, charme et douceur
  • Rose blanche : pureté, unité et humilité, je suis digne de toi
  • Bouton de rose blanche : cœur qui ignore l'amour
  • Rose jaune : je vous aime mais je ne sais pas si ce sentiment est réciproque
  • Rose moussue : confession d'amour
  • Rose de Provence : mon cœur brûle pour toi
  • Roses rouges et blanches : union

Les chocolats ou les bonbons sont souvent offerts pour la Saint-Valentin. Ils sont habituellement présentés dans des boîtes en forme de coeur. De nos jours, on offre surtout du chocolat. Ce choix n’est pas un hasard puisqu’on dit que le chocolat contient de la phényléthylamine, aussi appelé hormone du désir amoureux. Cette substance a un effet scientifiquement prouvé sur l’appétit amoureux.

Le mot dentelle vient du latin " laqueare " qui signifie " attraper ". La dentelle était supposée " attraper " le coeur de la personne aimée.

Il y a des centaines d'années, les femmes utilisaient la dentelle pour fabriquer des mouchoirs. Quand une jeune fille apercevait l’homme qui lui plaisait, elle laissait tomber son mouchoir, pour le signifier au jeune homme et pour l'encourager à lui faire la cour. Ainsi, cette tradition est vite entrée dans les moeurs des gens qui font tout de suite le rapprochement entre la dentelle et le sentiment amoureux. C’est de là qu’on a commencé à décorer les boîtes de chocolats et les cartes de Saint-Valentin de dentelle. La tradition d'utiliser du ruban date de l'époque où les femmes donnaient des rubans à leur chevalier favori lorsque celui-ci partait en croisade.

Jadis et encore aujourd’hui, la Saint-Valentin était le moment favori des amoureux pour s'échanger des bagues de fiançailles. En combinant ces deux évènements, ils s’assuraient un amour plus fort et plus durable.

Les cygnes étaient les oiseaux préférés de Vénus. Le mâle reste fidèle à la même femelle toute sa vie et il s'occupe également des petits. Considérés comme magiques, on dit qu’ils peuvent prédire l'avenir, ils sont appelés les messagers de l'amour. Comme ils sont un symbole d'amour et de loyauté, ils sont devenus significatifs de la Saint-Valentin.

Quand le tirage au sort des Lupercales fut aboli, les jeunes gens de Rome prirent une autre habitude beaucoup plus romantique. Cette coutume consistait à offrir à la femme de leurs rêves des vœux affectueux.

La plus ancienne carte que l'on connaisse fut envoyée par Charles, duc d'Orléans alors qu'il était emprisonné à la Tour de Londres. En effet, il envoya à sa femme une carte contenant un poème d'amour.

Au 19e siècle le service postal devient un moyen de communication plus rapide et moins dispendieux. On s'en sert donc pour envoyer nos voeux. Il devient alors même possible d'envoyer anonymement des cartes et on en vit apparaître des libertines. Dans certains pays, les choses tournèrent même à l'obscénité, à tel point qu'il fallut les interdire.

Par tradition, on doit signer X à la place de son nom dans une carte de St-Valentin. Un X qui représente un baiser, mais pourquoi un X ?

Comme il s'agit d'une coutume médiévale, les gens de cette époque ne savaient pas écrire. Ils devaient signer les documents officiels qui leur étaient présentés d'un X pour marquer leur accord. Cette signature avait lieu devant témoins et le signataire devait poser un baiser sur le X pour prouver sa sincérité.

Par conséquent, la lettre X est devenue synonyme de baiser pour de nombreuses personnes. On a choisi un X à l'époque et non une autre lettre de l'alphabet et il y a deux explications possibles :

- Premièrement le X représentait la croix qui était le symbole de Saint André et les gens prêtaient souvent serment au nom d’un saint. Plus tard, le X est entré dans l'alphabet anglais et n'a plus été considéré comme le symbole d'une croix.

- Et la deuxième possibilité est le fait que les gens portaient serment au nom du Christ. C'est-à-dire que le X est aussi une lettre de l'alphabet grec qui était autrefois utilisée pour représenter le nom Christ. (d’où en anglais, on emploit x-mas pour remplacer christmas)

Voila maintenant pourquoi encore aujourd'hui, nous écrivons souvent après notre nom dans une carte, les trois baisers traditions les "XXX" pour signifier des baisers.

Qui reçoit le plus de ces mots doux ? En ordre : les profs, les enfants, les mères, les femmes et les jeunes filles convoitées !

Certaines substances sont connues pour soit disant redonner à la personne qui les consomme une ardeur inespérée. Même s’il faut ne pas compter sur un miracle, voici une liste des principaux produits naturels auxquels on accorde des vertus aphrodisiaques…

- La Gelée Royale : substance provenant de la Reine des abeilles, elle est prélevée au coeur même de l'essaim. Déjà connue dans l'antiquité, on la prescrivait aux personnes âgées pour leur redonner une nouvelle jeunesse.

- Le Ginseng : plante d'origine chinoise, c'est la racine qui est utilisée. Elle est connue dans le monde entier pour ses vertus énergétiques et aphrodisiaques.

- La Yohimbine : substance extraite d'un arbre du Cameroun, le yohimbe. Après son absorption, on dit constater un réel effet vasodilatateur qui facilite l'érection.

- La Spirulina Maxima : une algue bleue venue du Mexique, censée avoir des propriétés aphrodisiaques.

- L'Eleutherocoque : plante originaire de Russie et appelée également " buisson du diable ", a des effets proches de ceux du ginseng.

Les couleurs de la Saint-Valentin sont traditionnellement le rouge, le rose et le blanc.

- Le rouge symbolise le dévouement et la loyauté.

- Le blanc c’est la couleur de la pureté.

- Le rose est la couleur de la tendresse.

 

Aux États-Unis : la Saint-Valentin est autant la fête de l’amitié que celle des amoureux. À l’école, les enfants se donnent les uns les autres des cartes sur lesquelles ils écrivent quelques mots gentils. Par courrier, ils s’envoient très souvent des graines à planter. Voilà qui constitue une tradition fort sympathique.

En France : l’amour prévaut. Les couples futurs ou confirmés, s’ils sont séparés, marquent ce jour en expédiant une traditionnelle carte, mais ils peuvent aussi se faire un petit cadeau pour la circonstance, les fleurs constituent le geste le plus classique et toujours apprécié.

À l'origine Valentin n'a voulu que signifier son attachement à une personne qui lui est chère. Il est déplorable qu'avec le temps la Saint-Valentin soit devenue une fête commerciale.

Cet événement devrait plutôt être l'occasion de manifester son amour et son affection, non seulement à son partenaire amoureux, mais aussi à ses enfants, ses amis, ses parents, etc…

 

 

 

Retour au " Spécial St-Valentin "

Copyright (Au Jardin de l'amitié) © 2007 Tous droits réservés