Source : COMMENT COMMUNIQUER AVEC VOTRE ANGE GARDIEN

Auteur : Jean-Marc Pelletier
 

 

 

Tous ces anges ne sont finalement que le symbolisme des différentes étapes que nous avons à découvrir, à atteindre et à vivre pour emprunter le chemin de la vérité. À chacune de ces  « étapes », nous accumulons en quelque sorte un bagage qui nous permet ou nous permettra d'asseoir les bases mêmes de notre futur, de notre être en devenir.

Il faut établir cette base, ces assises, pour découvrir la beauté de la vie et atteindre la vérité. Cependant, la première chose ou l'une des premières choses à faire pour atteindre la vérité, est d'atteindre la conscience équilibrée, laquelle est en soi, son nom l'indique, un état d'équilibre.

Quiconque recherche la vérité sans regarder la beauté des choses ne pourra jamais être en parfait équilibre, ni atteindre une conscience intégrée. Et s'il faut que nous soyons capables d'apprécier la beauté extérieure des choses, il faut également que nous soyons en mesure " d'apprécier la beauté intérieure des gens, de la nature", bref de tout ce qui nous entoure.

Ce n'est donc que lorsque nous avons atteint la vérité dans la beauté, que nos bases et nos assises sont solides, que nous pouvons viser la conscience intégrée et un premier état d'équilibre. De là, nous avons alors accès à une parcelle de la vérité ― non pas la vérité totale puisque cet état fait partie d'un autre plan ― et nous pouvons commencer à vivre avec un certain équilibre en nous et autour de nous.

C'est aussi de cette façon, que nous pourrons atteindre une certaine puissance intérieure en étant conscient de la puissance de notre être, en étant conscient de la potentialité de notre être. Nous sommes des êtres humains, mais nous sommes plus que cela : nous sommes des êtres en devenir. Des êtres humains dont l'objectif ultime est finalement de devenir parfait.

 

 

Il faut nous développer à la fois sur le plan intellectuel et sur le plan de l'amour inconditionnel. Ce n'est que si ces deux plans se fondent complètement que nous atteindrons un équilibre qui nous permettra finalement de « nous aimer nous-mêmes » pour être en mesure d'aimer encore plus et mieux les autres.

Il faut développer la « CONNAISSANCE » et « L'AMOUR DE SOI ». Il faudrait pouvoir, tous les matins, se regarder dans la glace pour dire à son image :  « JE T'AIME ».

Nous n'avons pas atteint la Volonté parce que nous avons la volonté d'avancer, la volonté de bouger. Il faut comprendre que l'équilibre est quelque chose qui doit constamment être remis « à l'ordre du jour » pour que nous puissions expérimenter un peu plus de justice, un peu plus de beauté et un peu plus de vérité autour de nous.

Le but, l'objectif donc, c'est l'atteinte de l'équilibre, mais un équilibre sans cesse renouvelé. L'objectif fondamental est justement d'arriver à une harmonie parfaite entre tous les plans.

 

 

Nous comme habitants de la terre, sommes au plan 10.

Le plan 9, celui des anges, est rattaché à Gabriel, lequel est régi par la lune.

Le plan 8, celui des Archanges, est rattaché à Michaël sous la planète Mercure.

Le plan 7, celui des Principautés, est rattaché à Haniel, lequel est régi par la planète Vénus.

Le plan 6, celui des Vertus, est rattaché à Raphaël, lequel est régi par le Soleil.

Le plan 5, celui des Puissances, est rattaché à Camaël, lequel est régi par la planète Mars.

Le plan 4, celui des Dominations, est rattaché à Tsadkiel, lequel est régi par la planète Jupiter.

Le plan 3, celui des Trônes, est rattaché à Tsaphkiel, lequel est régi par la planète Saturne.

Le plan 2, celui des Chérubins, est rattaché à Raziel, lequel est régi par la planète Uranus.

Le plan 1, celui des Séraphins, dont l'ange-prince est également le prince de tous les anges ― celui à qui une demande très particulière devrait être adressée ―, est Métatron.

 

 

Quand on sollicite l'aide d'un ange, quand on s'adresse à lui, quel qu'il soit, il faut le faire en toute confiance, comme lorsqu'on s'adresse à un père protecteur ou un ami sincère; en prononçant son nom sacré, et en prononçant les mots suivants :

« Seigneur, ange (vous prononcez ici son nom), je t'invoque pour t'exposer mon problème et te demander de me conseiller sur la meilleure solution ».

Surtout, n'oubliez jamais : en toutes circonstances, vous pouvez invoquer votre ange gardien (celui qui relève de votre date de naissance). En toutes circonstances et à n'importe quel moment  parce qu'il vous est attitré et que vous êtes déjà équilibré en fonction des ses énergies et ses énergies sont équilibrées en fonction de qui vous êtes, et de ce que vous êtes.

 

L'ange que vous invoquerez vous apportera incontestablement la réponse que vous recherchez si, bien sûr, il sait que vous devez connaître cette réponse et que cela relève de sa puissance et de ses possibilités.

Si votre ange gardien ne peut vous donner la réponse que vous attendez, pour quelque raison que ce soit, il transmettra votre  prière ou votre demande à un autre ange qui, lui, sera en mesure d'exaucer vos désirs. Dans de tel cas, il est cependant possible que la réponse ne vienne pas aussi immédiatement, mais vous devrez garder vos canaux de communication ouverts puisqu'il faudra vous attendre à obtenir cette réponse ultérieurement.

Mais il peut quand même arriver, dans certains cas très très particuliers, dans les cas où votre ange juge que vous ne devez pas connaître, au moment où vous en faites la demande, la réponse à une question précise, que vous fassiez alors connaissance avec un Melchisédech, un ange que l'on dit bleu, à cause de la vision qu'il offre et qui est celle de son énergie qui est bleue ― il n'apparaît pas sous une forme humaine mais plutôt sous celle d'un faisceau bleu. La présence d'un Melchisédech est toujours impressionnante car elle annonce que nous vivons un moment particulier; elle annonce que nous vivons une merveilleuse transition et que s'il lui est impossible de nous communiquer la réponse recherchée dans l'immédiat, nous n'en allons pas moins vivre cette réponse. Le Melchisédech vient en quelle sorte nous transférer les énergies qui nous seront nécessaires pour traverser une phase déterminée.

Il arrive souvent, lorsqu'on ferme les yeux et qu'on commence une méditation, que des lueurs bleues apparaissent à notre esprit; cela indique généralement la manifestation d'un Melchisédech qui annonce en quelque sorte que les événements qui nous attendent, dans un court laps de temps, risquent d'être éprouvants. À ce moment-là quelque soit la question que l'on puisse poser, nous n'obtiendrons aucune réponse. C'est plutôt comme un avertissement. Nous devons alors nous y plier. Si nous ne le faisons pas, les choses ne pourraient qu'empirer.

Quand les Melchisédech se manifestent, c'est toujours pour annoncer qu'un très très gros changement se produira dans votre vie. Certes, cela annonce aussi immanquablement des moments difficiles mais, par chance, les Melchisédech nous apportent les énergies nécessaires pour traverser les épreuves ou relever les défis auxquels nous allons être confrontés.

Les Melchisédech, donc, n'ont jamais besoin d'être invoqués, ils se manifestent d'eux-mêmes lorsque la situation l'exige.

 

Qui donc invoquer alors ? On peut naturellement invoquer son ange gardien, ou l'ange de la journée ou de l'heure, ou encore invoquer directement Métatron mais cet ange, en raison de sa fonction, peut en quelque sorte ne pas être disponible. Tous les autres princes des anges peuvent cependant être également invoqués en tout temps parce qu'ils sont les ange-princes qui régissent les autres anges. Si, de plus, c'est la journée de cet ange, nous serons alors directement alignés sur ses énergies.

Plus on est précis sur le plan des énergies qu'on appelle, de l'ange qu'on invoque, plus la réponse demandée va arriver rapidement et clairement. Le point intéressant il suffit de demander quelque chose à un ange pour obtenir une réponse, une réponse positive.

Après, ça ne dépend que de chacun de nous. Il faut attendre la réponse, bien sûr, mais aussi et surtout savoir l'écouter, la comprendre, la ressentir. La vivre avec les élans de son coeur.

 

Il arrive parfois que l'on se trouve face à une entité dont on ne connaît ni son nom, ni la source, ni surtout ses intentions. Pour se prémunir contre de telles interventions, il est conseillé, avant chaque invocation, de prononcer la phrase suivante :

QUE DOICH QUE DOICH QUE DOICH ADONAI SEBAYOT

SAINT, SAINT, SAINT, ET L'ÉTERNEL SEBAYOT

QUE LA MAJESTÉ DE L'ÉTERNEL SOIT LOUÉE EN SON SÉJOUR.

(Sebayot est un des noms utilisé pour signifier Dieu)

Grâce à ces paroles sacrées, toute entité dont on ne connaît pas ni la source ni les intentions sont obligées de montrer leur vraie nature et de disparaître si leurs intentions peuvent nous être nuisible; dans le cas contraire, si ces intentions  peuvent nous être profitables, bénéfiques, l'entité restera présente et pourra alors communiquer avec nous. Quand cela se produisait, on a remarqué que l'entité, quelle qu'elle ait pu être, donnait toujours la même réponse, soit la suivante :

BAROUCH, EBOD YOD HE VA HE MINE KOMO, ALLELUIAH.

Éventualité plus rare, si une entité garde le silence mais ne disparaît pas pour autant cela signifie que l'entité en cause ne peut répondre parce qu'elle ne possède pas la référence à cette incantation. Il suffit alors de faire connaître la raison qui justifie cette phrase, c'est-à-dire que l'on a nommé le nom de Dieu pour être certain que ses intentions étaient bonnes. Si l'entité est animée par de mauvaises intentions, elle va disparaître, tandis que si elle est animée par de bonnes intentions la « communication » pourra alors commencer.

Si, malgré tout, on continue d'avoir un mauvais pressentiment, il ne faut prendre aucune chance. Il faut alors réciter, mais avec CONVICTION, et à HAUTE VOIX, le Notre Père qui est en quelque sorte une arme très puissante à laquelle aucune mauvaise entité ne peut résister. Si il est récité en pensant à autre chose il n'aura alors aucune force.

D'ailleurs, il en est de même avec les invocations qui doivent être prononcées, aussi, avec beaucoup de conviction, de confiance, de foi. N'oubliez jamais que ce sont là des paroles sacrées, des invocations sacrées, mais qui, souvent perdent toute leur force parce qu'on ne se consacre pas suffisamment à ce que l'on dit. En d'autres termes, ne perdez pas de temps à faire quelque chose en quoi vous ne croyez pas ou à quoi vous n'avez pas assez de temps à consacrer.

Ceci dit, les entités négatives sont plutôt rares et leur existence ne doit pas nous empêcher de communiquer avec notre ange gardien, ou avec n'importe quel autre ange planétaire.

 

L'apparence des anges, un eunuque ailé, n'est qu'une forme que nous, les hommes de tout temps, leur avons attribuée pour nous les représenter. En réalité, puisque les anges sont des âmes non incarnés, ils ont une apparence de lumière, de lumières éblouissantes. Cependant, ils ne peuvent se présenter devant nous sous cette apparence puisque leur seule clarté suffirait à nous aveugler, aussi se sont-ils en quelque sorte « pliés » à notre réalité et, lorsqu'ils nous apparaissent, il n'est pas rare qu'ils soient comme on les imagine.

Lorsqu'on appelle son ange gardien en prononçant son incantation, il ne faut pas s'étonner d'entendre sa réponse qui semble parfois venir de loin ou qui aussi, d'autres fois, se manifeste par une vibration que l'on ressent sur le plan physique.

 

Voici quelques phénomènes susceptibles de se manifester :

Ainsi, lorsqu'un ange vous apparaîtra, même s'il cherche à se mouvoir sans vous effrayer, ne vous étonnez pas d'être parfois affolé, ou simplement surpris.

Gardez toujours à l'esprit que vous ne savez pas où il pourra apparaître; ça peut être dans des endroits aussi incongrus que la garde-robe.

Quand vous prononcez une incantation, quand vous demandez à votre ange de vous apparaître, attendez-vous à ressentir des énergies nouvelles qui vous envahissent, à voir apparaître des lumières, des couleurs. Votre ange peut se manifester sous l'apparence qu'il désire. Rappelez-vous toujours que les anges ne peuvent refuser de se manifester quand on leur demande, sauf dans des circonstances mentionnées plus avant et où, alors, se produira un autre phénomène.

Si vous faites une incantation dans un lieu habité par des pensées négatives, si quelqu'un s'est livré là à la pratique de la magie noire, si certaines entités « habitent » ce lieu pour une raison ou une autre, attendez-vous à ce qu'il se produise des évènements troublants, tels que des portes qui vont s'ouvrir et se fermer, des stores qui vont se lever tout seuls, des lumières qui vont clignoter, ou même un cadre qui va se décrocher. Pour quelle raison cela se produit-il ? Eh bien, l'invocation d'un ange, un dieu, dérange ces entités négatives et les oblige à déserter le lieu, mais ils ne le feront pas sans montrer leur mécontentement, d'une certaine façon. Chose certaine après une première séance, ces entités auront disparu pour toujours.

Dites-vous bien que les vivants sont bien plus dangereux que les morts; aucune forme d'énergie négative, quelle qu'elle soit, ne peut vous atteindre physiquement sans votre consentement. Elles peuvent certes se manifester, se faire voir, vous faire un certain nombre de « suggestions », mais tout se passe sur le plan mental, et non sur le plan physique. Certaines suggestions provenant de ces forces négatives peuvent toutefois être troublantes. Je vous suggère alors d'appeler à l'aide, par son nom, votre ange gardien : il vous protégera.

 

 

 

Au blogueurs et webmasters. Merci de respecter mon travail.

Tout ce que vous regardez et appréciez sur ce site, est le fruit de beaucoup d'heures de travail. Alors, si vous désirez quelque chose, SVP soyez respectueux de m'en faire la demande et de mettre :

1) Un lien vers mon site.

2) Il est important de préciser la source de l'auteur(e) que je précise en haut de la page.

 

Retour au Menu " Les Anges et les Archanges "
 
 
 
 
 
 


 


Copyright (Au Jardin de l'amitié) © 2005 Tous droits réservés